Comment un système de gestion scolaire peut-il aider les responsables informatiques à protéger les données sensibles ?

L’une des choses les plus importantes que doit faire le responsable informatique d’une école est de s’assurer que ses systèmes sont sécurisés. La plupart des organisations ont des politiques strictes en matière de sécurité des données (et pour cause), mais il n’est pas toujours évident de savoir si votre école ou votre organisation fait tout ce qui est en son pouvoir (par exemple, en mettant en place un système de gestion scolaire fiable) pour protéger les informations contre les pirates informatiques. Au niveau mondial, 56 % des écoles primaires et secondaires et 64 % des établissements d’enseignement supérieur ont déclaré avoir été victimes d’une attaque au cours de l’année écoulée.

La sécurité des données est une priorité absolue pour la plupart des organisations.

Les organisations de 2023 accordent une grande importance à la sécurité des données. Les violations de données sont devenues plus fréquentes et plus coûteuses que jamais, et la protection des données de votre école est donc essentielle à son succès et à sa longévité en tant qu’institution. Heureusement, il existe de nombreuses mesures à prendre pour protéger vos données sensibles.

Les pirates informatiques sont toujours à la recherche de moyens pour compromettre la sécurité des données

Les pirates informatiques sont toujours à la recherche de moyens de compromettre les données

Les pirates informatiques s’efforcent constamment de trouver des moyens d’accéder aux informations, et il existe de nombreuses façons d’y parvenir. Les pirates informatiques peuvent tenter de voler des mots de passe ou des informations d’identification par le biais d’attaques de phishing et d’autres tactiques. Ils peuvent également accéder à l’information en volant de vieux disques durs ou d’autres appareils électroniques contenant des informations sensibles. Les pirates qui utilisent les réseaux Wi-Fi publics sont connus pour intercepter les données transmises sur ces réseaux et les utiliser contre le propriétaire de ces informations.

1. Les attaques par hameçonnage

L’une des méthodes les plus utilisées pour pénétrer dans les systèmes informatiques des organisations est l’hameçonnage. Une attaque par hameçonnage est un type de cyberattaque dans lequel l’attaquant tente de voler des informations sensibles en se faisant passer pour une entité digne de confiance. Les attaques par hameçonnage impliquent souvent des courriels qui semblent provenir d’une source légitime et qui demandent aux destinataires de fournir des informations personnelles ou de cliquer sur des liens qui les conduisent vers des sites web malveillants. Les attaques de phishing visent souvent des utilisateurs spécifiques, comme ceux qui ont plus d’accès que d’autres au sein du département informatique d’une organisation ou même des employés spécifiques qui ont accès à des données sensibles. Il est donc difficile pour les responsables informatiques et les autres membres du personnel des services informatiques des organisations – qui ne savent peut-être pas comment se protéger au mieux contre les escroqueries par hameçonnage – de détecter ces menaces avant qu’elles ne causent des dommages.

2. Utilisation de réseaux Wi-Fi publics

Lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi publics, vos données ne sont pas cryptées. Toute personne disposant du logiciel adéquat peut l’intercepter et voir ce que font les utilisateurs. Ce problème peut être grave si les utilisateurs se servent d’un système de gestion scolaire pour stocker des informations sensibles sur les élèves ou les membres du personnel qui naviguent sur des réseaux Wi-Fi publics. En fait, même si vous n’utilisez pas du tout de système de gestion scolaire – ou si votre organisation n’a pas de données sensibles à protéger – il est toujours important que les clients soient protégés lorsqu’ils utilisent des connexions Wi-Fi publiques, car ces réseaux sont souvent moins sûrs que les réseaux privés. Veillez à ce que tous vos clients sachent à quel point il est important qu’ils se protègent en utilisant des VPN (réseaux privés virtuels) chaque fois que cela est possible ; ces services cryptent leur trafic afin que personne d’autre ne puisse voir ce qu’ils font en ligne.

3. Mots de passe et informations d’identification volés

Un autre moyen courant pour les pirates de s’introduire dans un système consiste à utiliser des mots de passe et des informations d’identification volés à un autre utilisateur. Dans ce cas, ils peuvent être en mesure d’accéder à un compte parce que son propriétaire a utilisé le même mot de passe sur plusieurs sites web et services. Cela peut se produire si un utilisateur réutilise un mot de passe sur plusieurs comptes ou le partage avec quelqu’un d’autre qui a accès à l’un d’entre eux. La meilleure façon de protéger les utilisateurs de votre organisation contre ce type d’attaques est d’utiliser des mots de passe forts – composés de lettres, de chiffres et de symboles – qui ne sont pas faciles à deviner par toute personne susceptible d’y avoir accès par le biais de leur système informatique professionnel (ou de leurs appareils personnels). Vous devriez également activer l’authentification à deux facteurs dans la mesure du possible : cela ajoute une couche de protection supplémentaire où, après avoir saisi les combinaisons nom d’utilisateur/mot de passe une fois par session de connexion, des codes supplémentaires seront envoyés directement aux téléphones portables associés à ces comptes avant d’autoriser l’accès à nouveau par le biais de connexions après que chaque nouvelle session a été complétée avec succès.

4. Vieux disques durs ou autres appareils électroniques

Les pirates peuvent également voler des informations sur de vieux disques durs ou d’autres appareils électroniques susceptibles de contenir des informations sensibles. En effet, les données contenues dans le disque peuvent être récupérées et utilisées pour accéder aux systèmes. Lors de l’achat d’un système de gestion scolaire, il est important de s’assurer qu’il dispose d’une fonction de cryptage. Cela permettra d’empêcher les pirates de voler vos données en les chiffrant toutes, ce qui empêchera toute personne autre que vous (et les personnes autorisées) de voir ce qu’il advient de vos dossiers d’étudiants et d’autres informations importantes.

Si vous pensez que vos systèmes sont vulnérables, vous pouvez prendre des mesures pour les sécuriser avant qu’ils ne soient réellement compromis.
Il peut s’agir de

  • Utiliser un gestionnaire de mots de passe pour créer des mots de passe forts et les modifier régulièrement. Il est également conseillé d’utiliser l’authentification à deux facteurs dans la mesure du possible.
  • Veiller à ce que tous vos appareils soient protégés par un logiciel antivirus et qu’ils soient dotés d’un système d’exploitation mis à jour. Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser des services ou des logiciels qui nécessitent des informations de connexion stockées dans les cookies du navigateur. Ceux-ci peuvent facilement être volés par des pirates informatiques qui sont en mesure d’accéder à l’appareil lui-même ou à l’historique de son navigateur.
  • Utiliser un VPN (Virtual Private Network) pour accéder à des données sensibles lors de l’utilisation de réseaux Wi-Fi publics tels que ceux des cafés ou des aéroports ; cela permet de crypter les informations transmises sur le réseau afin que personne d’autre ne puisse les voir sans s’introduire au préalable dans votre connexion.

Un système de gestion scolaire peut offrir une protection supplémentaire contre les pirates informatiques et fournir un moyen plus sûr de stocker vos données.

Vous pensez peut-être qu’un système de gestion scolaire peut contribuer à fournir une couche supplémentaire de protection contre les pirates informatiques et offrir un moyen plus sûr de stocker vos données. Et vous avez raison ! Un système de gestion scolaire est l’outil idéal pour les responsables informatiques qui souhaitent protéger les informations sensibles contre les cyberattaques, sans pour autant sacrifier la convivialité ou l’efficacité. De nombreuses écoles se sont engagées dans cette voie, en confiant la gestion de leurs données sensibles à des systèmes d’information basés sur l’informatique en nuage et dotés d’une infrastructure sécurisée. Outre leur cadre fiable, ces systèmes offrent généralement aux utilisateurs une gestion avancée des rôles et des privilèges.

Mais qu’en est-il si votre école ne dispose pas d’une équipe informatique dédiée ? Un système de gestion scolaire est également une excellente option pour ces organisations éducatives, qui cherchent à protéger les informations sensibles contre les cyberattaques tout en maintenant la convivialité et la productivité. Il offre un niveau de protection supplémentaire contre les pirates informatiques et constitue un moyen plus fiable de stocker les données.

Si vous voulez vous assurer que vos données sont sécurisées, il existe de nombreux moyens de le faire. Vous pouvez utiliser le chiffrement pour protéger les mots de passe et d’autres informations sensibles, et restreindre l’accès par une authentification à deux facteurs afin d’empêcher les pirates ou d’autres personnes malveillantes d’accéder au système sans autorisation. Le cryptage protège les mots de passe et autres informations sensibles, tandis que l’authentification à deux facteurs peut empêcher les pirates ou les personnes malveillantes de se connecter à votre compte. Un système de gestion scolaire est la solution idéale pour assurer la sécurité des données, tout en garantissant une fonctionnalité avancée et une grande efficacité pour les opérations académiques et administratives de l’établissement.

Voulez-vous savoir comment un système de gestion scolaire peut réellement vous aider à éviter les violations de données ?

Réservez une réunion de consultation avec nous pour découvrir comment Classter peut aider votre institution.

FAQ

Comment un système de gestion scolaire peut-il aider les responsables informatiques à protéger les données sensibles ?

Un système de gestion scolaire offre une protection supplémentaire contre les pirates informatiques en proposant une gestion avancée des rôles et des privilèges, des fonctions de cryptage et une infrastructure sécurisée pour gérer efficacement les données sensibles.

Quel rôle joue l’authentification à deux facteurs dans le renforcement de la sécurité des données ?

L’authentification à deux facteurs ajoute une couche supplémentaire de sécurité en demandant aux utilisateurs de fournir deux formes d’identification avant d’accéder aux données sensibles, réduisant ainsi le risque d’accès non autorisé aux systèmes de gestion scolaire.

Comment Classter assure-t-il la sécurité des données pour mon institution ?

Classter garantit la sécurité des données pour les établissements d’enseignement grâce à des fonctions de cryptage avancées, des contrôles d’accès basés sur les rôles, des mises à jour de sécurité régulières et la conformité aux normes et réglementations du secteur.

Notre équipe est prête à vous aider à mettre en place Classter pour le succès de votre institution !

Nous serions ravis de discuter de la manière dont nous pouvons travailler ensemble pour vous aider à libérer tout le potentiel de productivité de votre institution.

Trouver plus d'articles

Articles connexes

Le choix de la rédaction

Découvrez l'impact transformateur de l'assistance multilingue dans les systèmes d'information sur les élèves de la maternelle à la 12e année. Dépassez les barrières linguistiques, renforcez l'engagement des parents et favorisez la réussite des élèves.
footer form background spheres

Rejoignez les centaines d'organisations
qui utilisent Classter pour améliorer leur efficacité
et rationaliser leurs processus.

Avec une plateforme qui rendra la gestion de chaque aspect de votre institution transparente et efficace, vous libèrerez tout le potentiel de votre institution. Notre équipe est toujours prête à vous aider à démarrer.